La musique: un langage …artistique

0
262

Ce mardi 2 octobre, Monsieur Djamel Mellouk est venu dans la classe de Madame Crépin pour la première séance de notre projet artistique et culturel. Il est un auteur-compositeur.

Nous avons observé tous les instruments de musique orientale qu’il nous a présentés; beaucoup sont utilisés en Egypte . Il nous a montré comment en jouer. On a même pu en toucher certains !

Pendant le cours, on a pris des notes : on a dessiné les instruments et écrit leurs noms.

Voici quelques instruments mélodiques :

  • le ney est comme une flûte qui peut faire un son grave quand elle est longue et un son aigu quand elle est petite. Le ney n’a pas d’embouchure, on utilise sa bouche. Monsieur Mellouk nous a fait entendre une mélodie joyeuse et ensuite une autre un peu triste.
  • le oud est une sorte de luth, c’est à dire un instrument à cordes pincées dont la caisse est bombée et le haut du manche forme un angle.
  • le qanoun est une cithare orientale à 74 cordes qui se joue posée sur une table ou sur les genoux du musicien
  • le kamansha est un violon oriental qui se tenait autrefois à la verticale
  • le mizmar ressemble à une flûte. Il est utilisé par les charmeurs de serpents.


   

 

 

 

Il y a aussi les instruments rythmiques :

  • le rek est comme un tambour avec de petites cymbales sur les côtés
  • le daf est un tambour sur cadre, il sonne un son grave
  • le bendir est un grand tambour
  • la darbouka est un grand pot en forme de calice avec une peau tendue (parfois celle d’une raie). Elle est décorée par de jolis dessins.
  • Le karkabou est un instrument qui ressemble à des moules à gâteaux en métal
  • le tabla el baladi (c’est à dire “tambour du pays”) est un tambour avec des cordes autour pour tendre la peau de chèvre qui peut se détendre aux changements de température.Pour taper dessus,  on utilise deux baguettes, une tordue et une droite. On en joue pour faire la “danse du bâton” (tahtib).

 

 

 

 

Monsieur Mellouk nous a aussi appris que notre voix et nos mains étaient également des instruments.

J’ai adoré lorsque Monsieur Mellouk a joué avec ses  instruments.

J’ai moins aimé le son du karkabou.

J’ai trouvé que c’était très beau !

J’espère que vous avez aimé lire cet article.

“MERCI” à Monsieur Mellouk

Hanaë, Agathe, Inès, Khloé, Tessa, Valentine, Gabriel, Sara, Hind, Luigi, Sofia, Louis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.